PC reconditionné, recyclé… quoi d’autre ?

La confusion règne dès qu’on aborde le sujet du reconditionnement et du recyclage de PC, on se pose tout de suite quelques questions.
Quelle différence entre le reconditionnement et le recyclage d’un PC ?
Un PC reconditionné est-il fiable ? Est-il garanti ? Et peut-on réellement faire jouer cette garantie, et auprès de qui ?
Et puis pourquoi acheter un PC reconditionné quand je peux en avoir un neuf pour quelques dizaines ou une centaine d’euros de plus, avec des caractéristiques supérieures sur le papier ?

Des questions très légitimes et compréhensibles.
Il n’est pas très étonnant que les réponses ne soient pas sur toutes les lèvres : ce n’est pas un commerce aussi fructueux que celui du matériel neuf, loin de là !

Reconditionnement et recyclage sont deux étapes bien distinctes dans le cycle de vie d’un équipement électronique comme un PC.

Recyclage : le traitement de fin de vie du PC

Le recyclage consiste à désassembler le PC afin d’en récupérer les différentes matières premières réutilisables (métaux, certains plastiques) pour les re-injecter dans un nouveau cycle de production. Le recyclage sonne donc le glas pour le PC, mais pas pour ses composants. Les matières premières n’étant pas infinie sur notre Terre (étonnant, non ?), le recyclage est donc très intéressant en termes de développement durable.

Bien que la filière de recyclage existe et se développe en France, 8 ordinateurs sur 10 finissent encore dans des décharges (enfouissement ou incinération), alors qu’une éco-taxe est justement payée à l’achat du PC pour en financer le recyclage !

Reconditionnement : une nouvelle vie pour le PC

Le reconditionnement de PC consiste à réhabiliter le matériel pour en prolonger l’utilisation. Le programme Ordi 2.0 du gouvernement se veut d’ailleurs un moteur du développement de cette filière dans le cadre du Plan France Numérique 2012.

Il s’agit d’opérations de « maintenance » comprenant des vérifications poussées sur l’état du matériel, de ses composants. Nettoyé de ses poussières, mais aussi de ces données, le PC est passé au banc de tests électroniques pour un diagnostic avancé de son état et de sa viabilité pour une « nouvelle vie ». Ce peut aussi être une étape d’amélioration de ses performances (mémoire, disque dur, voire processeur).

Les PC reconditionnés issus des filières professionnelles (de grandes entreprises grosses consommatrices de bureautique) que i.d & l conseille à ses clients, viennent d’entreprises locales spécialisées dans le reconditionnement. Elles les réceptionnent par centaines et en traitent autant quotidiennement.

Et la fiabilité !?

Le risque de tomber sur un « mauvais numéro » s’il n’est pas nul reste faible, c’est également le cas du neuf. Et un PC de 3 ou 4 ans est loin d’être en bout de course d’un point de vue matériel. Change-t-on de chaîne HiFi ou de télévision tous les 3 ans ?…

Il est intéressant ici de savoir qu’un PC de filière « pro » est réputé plus fiable que son homologue « grand public », à modèle identique. Cela se passe sur la chaîne de production, lors des tests électroniques : les meilleurs résultats sont routés vers la filière pro, les autres vers la filière grand public, hormis bien sûr les composants non conformes qui partent au rebut.

Pour le constructeur, il y a moins de risques commerciaux à traiter autant de retours sur garantie que de clients différents qu’un même nombre pour un seul « gros client » qui en aura commandé un lot très important. L’impact est très différent à son niveau…

Mais la garantie ?

Les filières de reconditionnement garantissent les matériels qu’elles vendent, rarement aussi longtemps que les constructeurs cependant. Jusqu’à ce jour, i.d & l n’a eu à gérer aucun retour sur garantie, ni après expiration de la garantie.

Mais en cas de nécessité, c’est l’entreprise de reconditionnement qui assure directement la garantie, et non plus le constructeur.

Ce n’est pas plus mal, l’entreprise est locale (Toulouse ou environs), le contact est direct et de très bonne qualité.
Et bien que simple préconisateur de la solution matérielle, i.d & l assure la relation avec le fournisseur.

J’ai du neuf à peine plus cher et mieux !

Comparer un matériel pro de 3 ou 4 ans de marque IBM, HP, Dell ou Fujitsu (par exemple), à un tarif oscillant entre 150€ et 300€, avec un matériel « low cost » de chaîne ou de supermarché, est sans doute une vision à court terme sur le plan économique.

Mais c’est surtout une vision à court terme sur le plan environnemental !

Prolonger la durée d’utilisation d’un PC de 3 ans permet d’économiser la quantité d’énergie nécessaire à la fabrication d’un nouveau PC, fabrication qui aura consommé 1,8 t de matières premières (dont 1500l d’eau, 240kg de matériaux fossiles, essentiellement du pétrole, et 22kg de produits chimiques) et un transport de Chine qui équivaudra à près d’1t de CO2 dans l’atmosphère.

Il y a l’économie qu’on croit faire sur le coup pour son porte-feuille, et celle qu’on peut vraiment faire aujourd’hui pour l’avenir de notre planète et de nos enfants !…

Et quant à savoir si ce matériel neuf est « mieux » que le matériel reconditionné proposé, c’est affaire d’usage. L’obsolescence programmée des matériels par les logiciels, Microsoft Windows en tête, génère la fuite en avant qu’on constate depuis quelques décennies, appuyée par la fameuse loi de Moore (doublement des capacités technologiques tous les 18 mois). L’utilisateur est souvent contraint de suivre le rythme, ainsi Windows 7 + Office 2010 Pro nécessitent 15 fois plus de puissance processeur, 71 fois plus de mémoire vive et 47 fois plus d’espace disque que le couple Windows 98 + Office 97.

A partir du moment où on parvient à sortir de cette spirale imposée par les éditeurs logiciels, en ayant recours aux logiciels libres, on s’autorise à aborder les choses autrement, tout en conservant des performances à la hauteur de ses attentes.

Quelques liens pour en savoir plus :

EcoInfo du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique)
Comprendre le recyclage
, par recyclage-informatique.net
Etude WWF : l’Homme consomme 1,5 planète par Maxisciences
Logiciel : la clé de l’obsolescence programmée du matériel informatique par GreenIT.fr

(Visité 3 303 fois, 1 fois aujourd'hui)

4 réponses à PC reconditionné, recyclé… quoi d’autre ?

  1. Jan Marin dit :

    C’est quoi Windows 97 ?

    • mp dit :

      Je ne sais pas si 97 a existé ou non, les avis sur la question divergent sur la toile, mais ce n’est pas le sujet : il fallait lire 98, c’était un typo.
      Merci.

  2. steve dit :

    La société iPCZEN propose également du matériel informatique reconditionne, ils sont leaders sur ce marché.

    Retrouvez leur produits sur http://www.informatiquereconditionne.com

    L’équipe est sympa.

  3. Benjamin dit :

    L’association Cévennes Libres propose des ordinateurs reconditionnés dans cette logique.

    Pour donner des éléments d’information, l’association à un taux de 65 % de réemploi pour 35 % de recyclage !

    Les pc sont reconditionnés sous Linux Ubuntu.

    Le site de l’asso : http://cevenneslibres.net
    La boutique d’ordinateurs reconditionnés :
    http://www.ordi-solidaire.fr

Répondre

Nom et adresse mail sont des champs obligatoires. Votre adresse mail ne sera ni publiée, ni transmise à qui que ce soit.

*
Le site i.d & l utilise des cookies à des fins statistiques anonymes et non commerciales. Il vous est possible de vérifier et/ou désactiver le suivi réalisé par ce site en vous rendant ici.
En savoir plus sur les cookies sur le site de la CNIL
Ok