Votre responsable informatique sur mesure

sextant

Ces dernières années durant lesquelles j’ai eu l’occasion de conseiller et mettre en œuvre des solutions informatiques pour des TPE, professions libérales, indépendants, PME et associations, j’ai pu constater le dénuement dans lequel se trouvent la grande majorité des décideurs de ces entreprises face aux outils informatiques.
La complexité ou pire la fausse simplicité des solutions qui leur sont présentées les entraînent bien souvent dans des spirales de dépenses inappropriées et, plus gênant, de dépendance accrue par rapport à des solutions informatiques dont ils ne parviendront plus à se défaire quand bien même elles ne correspondent pas ou plus à leurs besoins réels. Car il n’est pas rare que ce soit le cas.

À la base, quelqu’un dans l’entreprise, souvent le patron, a sélectionné et acquis une ou des solutions informatiques (on peut y inclure la téléphonie) sur la base de besoins qu’il aura cernés et de sa perception de ce que ces solutions sont susceptibles d’apporter pour répondre à ces besoins… Par ailleurs, il s’agit souvent d’un choix ponctuel qui ne s’inscrit pas nécessairement dans une approche plus globale et pérenne des problématiques informatiques déjà rencontrées ou à venir dans ces petites entreprises.
D’un autre côté les grandes entreprises s’adjoignent les services d’un directeur et/ou d’un responsable informatique, rattaché à la direction et dont la mission est justement d’établir un schéma directeur informatique et de le mettre en œuvre efficacement, avec les moyens attribués.

À partir de ces constats, et au vu des nombreuses questions que me posent régulièrement mes clients, j’ai introduit une nouvelle prestation de conseil au panel d’offres d’i.d & l : assurer la fonction de responsable informatique à temps partiel, externalisé.

Ça s’adresse aux chefs d’entreprises qui éprouvent la nécessité de s’appuyer sur une compétence en ce domaine pour définir et conduire la mise en œuvre de leur informatique de sorte que celle-ci réponde au mieux à leurs attentes et s’inscrivent dans un schéma pérenne et cohérent, y compris sur le plan financier !

En effet, si ces petites entreprises n’ont ni les moyens ni l’activité suffisante pour employer à temps plein un directeur ou responsable informatique, elles ont cependant un besoin récurrent sur ce domaine et, livrées à elles-mêmes, s’en trouvent également livrées à un marché particulièrement agressif.

Cette fonction de responsable informatique assurée à temps partiel, et donc à un coût modéré, peut alors permettre de :

  • préciser les besoins fonctionnels que des outils informatiques sont susceptibles de résoudre,
  • inscrire ces besoins dans le schéma directeur de l’entreprise, autrement dit maintenir la cohérence avec les objectifs de celle-ci,
  • identifier les réponses à ces besoins en évaluant leur adéquation, pérennité, évolutivité, etc…
  • clarifier les interrogations sur les imprécisions des réponses, écarter les fausses pistes,
  • réaliser des choix en connaissance de cause par rapport aux attentes présentes, voire futures,
  • piloter la mise en œuvre des solutions retenues,
  • assurer l’évolution des solutions informatiques acquises,
  • etc…

L’accompagnement et le transfert de compétences aux employés est également une fonction importante proposée par i.d & l, elle s’appuie sur plus de 28 années d’expérience en service informatique et une maîtrise avérée des meilleures pratiques en matière de production informatique.

Concrètement, cette nouvelle prestation se décompose en 3 phases principales :

  1. l’analyse des actifs et des compétences informatiques. Il s’agit d’un examen initial détaillé et approfondi des moyens par l’inventaire du parc matériel, des logiciels, des contrats de maintenance, abonnements, documentations possédées, etc… et de l’appréciation des niveaux de compétence des personnes impliquées.
  2. la définition d’une feuille de route permettant de définir conjointement avec le responsable de l’entreprise la ou les cibles du développement de l’informatique de l’entreprise, et bien sûr la trajectoire pour atteindre celle(s)-ci.
  3. la conduite de la mise en œuvre de ces trajectoires et la mesure des résultats obtenus par rapport aux attentes.

Chacune de ces phases implique un certain nombre d’interventions planifiées dans l’entreprise, avec une facturation forfaitaire garante d’une bonne maîtrise du budget. À cela une enveloppe d’heures de prestations à la demande peut être adjointe pour des interventions ponctuelles non prévues au forfait.

N’hésitez pas à me contacter, je me ferai un plaisir de répondre en détail à vos interrogations sur le sujet !

(Visité 243 fois, 1 fois aujourd'hui)

Les commentaires sont clos.

Le site i.d & l utilise des cookies à des fins statistiques anonymes et non commerciales.
Il vous est possible de vérifier et/ou désactiver le suivi réalisé par ce site en vous rendant ici.
En savoir plus sur les cookies sur le site de la CNIL...
Ok