Articles de la catégorie ‘durable’

Changer d’ordinateur… est-ce bien nécessaire ?…

jeudi 16 février 2012

Aujourd’hui, quand on achète un ordinateur il est (presque) toujours équipé d’un système : MS-Windows pour les PC, Mac OS X pour les Mac, ça s’appelle une vente liée, interdite en France par l’article L122-1 du Code de la consommation, mais qui s’en soucie… 🙄

Windows est construit de telle manière qu’il « s’encrasse » au fil du temps, ses performances se dégradent à chaque utilisation : encombrement du disque dur de nombreux fichiers inutiles, fragmentation des disques et des fichiers, embonpoint de la base des registres, tâches inutiles en arrière-plan, virus et autres chevaux de Troie, etc…

En général, au bout de deux ou trois ans, et si progressivement qu’on ne s’en rend pas vraiment compte à l’utilisation quotidienne, les performances se trouvent bien dégradées et il n’est pas rare qu’on trouve sa machine pénible tant elle est longue à démarrer, à lancer tel ou tel logiciel, voire même à s’arrêter le soir en quittant son travail.

(suite…)

Professionnels de santé : votre informatique durable et (presque) libre

samedi 4 février 2012

Tous les secteurs peuvent s’informatiser durablement, celui de la médecine n’en est pas exclu. La gestion d’un cabinet médical n’impose pas un investissement lourd, tant pour le compte bancaire que pour l’environnement, dans les technologies informatiques les plus récentes et un ordinateur de 3 ou 4 ans convient parfaitement dans la grande majorité des cas. Par ailleurs, la suite logiciel libre MedinTux est une très bonne solution pour les activités courantes de suivi des dossiers des patients, de tenu d’agenda(s), de prescription relié au VIDAL, de comptabilité libérale, etc…, et même (mais non libre) de transmission des Feuilles de Soin Électroniques (FSE).

(suite…)

Peur, incertitude et doute (FUD)

mercredi 20 avril 2011

Le FUD (prononcer « feud ») est une expression qui correspond à une situation mais aussi une technique très employée en politique et dans les secteurs de l’économie, dont bien sûr celui de l’informatique. Ce serait même de là que vient l’expression…

Il s’agit pour un acteur du secteur de colporter auprès de ses « clients » des informations vagues à propos de la concurrence, « au conditionnel », souvent fallacieuses sinon erronées, pour induire chez eux de la peur —à commencer par celle du changement—, de l’incertitude et enfin semer le doute. La répétition permet à ces messages de mieux s’ancrer dans l’inconscient collectif…
Cet état d’inconfort fait alors fuir toute velléité de changement et pousse le sujet à rester « bien au chaud » dans un fonctionnement connu, nettement plus rassurant, même s’il n’est pas nécessairement adapté… (suite…)

Le site i.d & l utilise des cookies à des fins statistiques anonymes et non commerciales.
Il vous est possible de vérifier et/ou désactiver le suivi réalisé par ce site en vous rendant ici.
En savoir plus sur les cookies sur le site de la CNIL...
Ok